Sfunj ou beignets maghrébins

Avant tout chose, cette recette est une recette DÉLICATE, il n’est pas dit que vous y arriviez du premier coup, la manipulation est délicate, donc ne vous découragez pas si le résultat n’est pas celui escompté!

 

Le sfunj est un beignet traditionnel réalisé par les femmes qui ont un tour de main particuliers pour beaucoup de recettes.

Quand j’étais petite, mes parents avaient une amie algérienne qui les faisait à merveille, et depuis plus de 15 ans, j’ai en tête ce gout et cette consistance particulière.

Me souvenant du temps de pétrissage assez long qu’il faillait, j’avoue ne jamais avoir essayer d’en faire manuellement comme elle.

Puis pour mes 29 ans pour cher et tendre m’a offert un kitchen aid, et là quand j’ai ouvert mon paquet, de suite j’ai pensé à en réaliser!

 

Quelle a été ma déception la 1ère, puis la 2ème fois que j’ai essayé, j’avais le gout, mais pas cette consistance aérienne, moelleuse, que j’avais connu enfant,

je me suis résignée, mais pensant de temps en temps que je n’aimais pas rester sur un échec, et songeant à réessayer.

 

Puis pour mes 31 ans, ma famille s’est cotisée pour me payer une partie de mon nouveau joujou: Un Thermomix! et jusqu’à maintenant, je n’avais pas encore tenté, jusqu’à aujourd’hui. Et là je dois dire que je suis super contente! j’ai réussi!!! j’ai tout, le gout, la consistance: merci mon momix!!!

Bon aller j’arrête avec ma vie lol! la recette!!!

  • 500 g de semoule fine
  • 125 g de farine
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 1 CAS de sucre (pour aider la levée)
  • 1 CAC de sel
  • 250 g d’eau pour la 1ère partie, et selon votre justement pour la 2ème partie…

La grande difficulté de cette réside dans le fait qu’on ne peut pas précisément indiquer la quantité d’eau à utiliser! c’est selon comment gonfle la semoule et la farine…

La pâte doit être assez liquide, entre la pâte à pain et la pâte à beignets… un peu élastique, non collante

  1. mettre la semoule et la farine dans le bol et mettre environ 250 g d’eau tiède
  2. 5 min fonction épi, la pâte est épaisse, granuleuse, c’est normal
  3. on laisser reposer et gonfler la semoule et la farine pendant 30 min
  4. pendant ce temps, mettre le sachet de levure avec un peu d’eau chaude et 1 CAC de surcre et on la laisser gonfler
  5. on reprend la pâte et on pétri à nouveau fonction épi, pendant 5 min
  6. mettre la levure qui a gonflé
  7. programmer 10 min de pétrissage fonction épi puis verser lentement par le trou du couvercle la levure
  8. à partir de là, tout la difficulté commence: il faut ajouter de l’eau petit à petit en fonction de comment ça évolue dans le bol,
  9. j’ai donc reprogrammé un pétrissage pendant 15 min fonction épi toujours, et j’ajoutes cuillère à soupe par cuillère à soupe de l’eau tiède de façon à ce que la pâte se décolle du bol, mais qu’elle ne soit pas trop liquide
  10. à la fin du pétrissage, mettre à lever dans un bol au four (je l’ai laissé éteint) pendant 1h
  11. Faire chauffer une marmite d’huile
  12. se mouiller les mains et façonner les beignets (c’est assez délicat) en faisant un peut trou au milieu avec le doigts,
  13. les faire dorer et les égoutter sur un papier absorbant

 

 

et voilà le résultat:

 

 

P1120433

2 commentaires pour “Sfunj ou beignets maghrébinsAjoutez le vôtre! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *